L'oeuvre Cocon-Voilette a été choisie

pour être exposée au musée des arts décoratifs de Berlin

lors de l'exposition "Handwerk und design aus Paris und Berlin"

à l'occasion des Journées Européennes des Métiers d'Art 2020

et organisé dans le cadre du 40ème anniversaire du jumelage entre

la Chambre des métiers et de l'artisanat de Paris et la Chambre des métiers de Berlin.

Exposition reportée en raison de la crise sanitaire actuelle

Cocon-Voilette

Design . Mobilier

Le cannage est une technique de tressage artisanale en rotin très ancienne et originaire d‘Asie. Ce tressage est apparu en Europe au XVIIè siècle et a surtout connu son plus grand succès à partir du début de son utilisation dans le mobilier viennois des frères Thonet, en complément d‘un mobilier produit de façon industrielle. La solidité et la souplesse ainsi que l‘aspect traversant forment les qualités premières du cannage.

Le cannage est traditionnellement tressé dans un cadre contenant des trous qui définissent la nature du dessin tressé. Sortir de ce cadre et donner du volume au tissu canné sont les nouveaux enjeux. De cette manière, le tressage peut changer d‘échelle jusqu‘à ce qu‘il devienne un fragment d‘architecture avec des ouvertures différentes. Ces ouvertures vont du dessin traditionnel jusqu‘à des ouvertures surdimensionnés, le dessin du cannage se perd, il se transforme, il est vivant. Aujourd‘hui, le cannage se trouve dans un grand nombre de meubles de design contemporains, cela car sa fabrication a été industrialisé: on peut acheter des tissus cannés au mètre et les plaquer dans un cadre sans trous. A contrario, ce que j‘aimerais mettre en valeur, c‘est le côté artisanal de ce travail en voie de disparition et la liberté de l‘expérimentation artisanale. Le geste artisanal est un moyen d‘expression unique avec la matière, c‘est la technique qui fait naître le dessin du cannage.

Je propose de changer le point de vue habituel que l‘on peut avoir sur le cannage. L‘idée est de valoriser ce travail artisanal en portant le regard directement sur sa nature. La nature filaire du cannage et son dessin caractéristique permettent une forme de transparence très subtile et sensuelle à travers plusieurs matières. Une autre manière de valoriser le cannage est de jouer avec les reflets de lumière que le tressage peut provoquer. Ce sont ces propriétés que je souhaite mettre en avant à travers la création d‘une membrane cannée.

La recherche d‘une nouvelle expression du cannage et d‘un mobilier léger, presque accessoire d‘intérieur, m‘a permis de développer une nouvelle typologie: Cocon-voilette. Je considère le temps que je mets pour faire un cannage comme moment de méditation très fort. Ce cocon-voilette est donc un objet voué à l‘esprit. De la canne à la création d‘une matière, le cannage contient dans un même temps la matière première: canne et le geste: canner. Le cannage est un bel exemple pour la disparition du savoir faire artisanal à l‘heure industrielle. Avec ce projet, j‘aimerais mettre l‘accent sur le temps que nécessite la fabrication d‘un cannage et des avantages de sa nature artisanale. En transformant le dessin traditionnel du cannage et en profitant du tressage hors-cadre, le cannage retrouve sa force et son mystère en tant que tressage extraordinaire.

© 2019 by Atelier Annabelle Fischer